Vendanges 2020, premières impressions

Bien qu’il soit trop tôt pour prédire les prochaines vendanges, on peut toutefois tirer quelques premières impressions: Le printemps pluvieux a engendré un développement du mildiou que nos traitements bio n’ont pas permis d’éliminer totalement. Résultat: les grenaches ont été touchés avec une perte significative de vendange estimé à 30 à 50% selon les parcelles. Mais sans incidence sur la qualité du raisin à venir. En revanche Syrah et Carignan n’ont pas été affectés et s’annoncent très bien à ce stade. La vendange sera donc moins abondante. Mais on l’espère tout aussi qualitative que 2019.  Les blancs, Viognier, Grenache blanc et Roussanne aussi.

La véraison très avancée en plaine se poursuit dans nos parcelles d’altitude, avec un gradient en temps  de l’ordre de 15 jours du bas en haut. Nous avons déjà protégé nos parcelles des combes des sangliers, avec des clôtures électriques que nous contrôlons régulièrement, sans attendre la fin de la véraison.

 

Nous avons eu quelques petites pluies fin juillet, mais août s’annonce sec.

 

En conclusion: il faut qu’il pleuve. On s’attend à des vendanges sensiblement moins abondantes et probablement avancées d’une semaine par rapport à 2019.