Vendanges 2016: la pluie, enfin, après la sécheresse

img_2224img_2224img_2224

img_2224L’été 2016 aura été plein de rebondissements: début août, malgré un déficit hydrique notable, l’ensemble des vignes s’annonçait optimal. Les baies étaient en bonne voie, et la véraison débutait normalement. La vendange s’annonçait abondante, au mieux. Mais une sécheresse absolue (certains l’ont comparé à 1953) a touché l’ensemble du Minervois en août et début septembre. La confiance a fait place à une forte inquiétude. La maturation des rouges était bloquée. Les baies étaient minuscules.
Nous avons donc débuté nos vendanges en Viognier le 02 septembre, et le 04 septembre dans notre parcelle de l’Enfer en Pinot. Ce fut moins critique que ce que nous pensions. Les rendements sont très faibles: -30 % en moyenne par rapport à 2015. Mais nous sommes rassurés par la maturité et la qualité. L’ensemble des raisins est très sain, l’expression aromatique est au rendez vous. Le Viognier a des notes de fruits exotiques. Le pinot “pinote” et est bien mur…

La vendange le 08 septembre du grenache Blanc de Combe Marie et de la Roussanne de Combe qu’Espilho a confirmé ce constat: rendement réduit mais raisons sains et qualité…

Il nous reste à vinifier sereinement mais aucun aléas phytosanitaire n’a affecté nos raisins…

Nous avons pris l’option de commencer à vendanger nos premières Syrah de Borie Blanque sans attendre la pluie et le flétrissement, les 10 et 12 septembre. Nous ne regrettons pas cette option avec des Syrah mures et fraiches… avec une vivacité qui risque de manquer au millésime.

Et la pluie tant attendue est enfin arrivée le 14 septembre avec plus de 30 mm. Une délivrance et un grand espoir de très beau millésime pour l’ensemble des rouges restants (80% des surfaces !)…

A suivre…